Exposition ROBERT RENARD


« Corps de danse »


Du 12/04 au 28/05 2013

Prolongation jusqu'au 10/06/2013

 

Trop longtemps, l'alliance si naturelle entre le pinceau et l'arabesque des corps a été à sens unique, le premier rendant compte - avec éclat, si c'est celui de Degas ou de Matisse - de la seconde.

Si Robert Renard échappe à la vieille règle c'est pour que ces signes qu'il trace, comme des éclairs, à la Michaux, sont ou semblent autant de l"avant" que de l'"après", des incitations plutôt que des reflets. Carlson, Chopinot, Forsythe ou Waltz, il semble moins capter leurs gestes que leur donner élan.

Jean Lacouture - 2002

 

 

Lorsque je dessine la danse, je transmets la trace de ce qui est à la fois "le sang" qui circule, le "flux" et un corps de chair qui se consume et demeure figé dans le geste.

La chorégraphie terminée, lorsque je rentre dans mon atelier, l'énergie du mouvement laisse place à une incandescence qui va, comme une lave, se solidifier.

Je recueille les fragments stratifiés et mémorisés des gestes dansés. Je peins les corps qui semblent émerger d'une glèbe féconde - organique - couleur de peau.

ROBERT RENARD